Archives par étiquette : activités manuelles

Les lapins couvent leurs oeufs …

… et nous nous faisons de la déco pour les accueillir !

Pour commencer j’ai fait une commande chez 1001gommettes et je dois le dire je suis ravie …
Je les aime pour différente raison mais la première c’est que ce sont des gommettes « fabrication française » imprimées avec « encre naturelle » sur du « papier écoresponsable »
Bon ça c’est déjà très cool mais en plus elles sont canons …

J’ai pris des maxigommettes (elles sont repositionnables) de pâques pour ma déco de fenêtre

Tadammmmmm

Je l’ai agrémenté de dessins au stylo Unichalk …
M’enfin si tu me suis déjà sur Instagram … Tu avais déjà vu ma déco de fenêtre de Pâques

Nous voilà fins prêts pour faire des décos individuelles pour chaque loustic

Ma tribu est composé de minus allant de 23 mois à 34 mois soit des grands ! Donc en avant l’activité de grands …

Matos :
Papier calque
Cartons fin de récupération (chez moi c’est la feuille cartonnée que j’ai recupéré dans le carton de ma nouvelle table de salon)
Papier vitrail (le mien vient de chez Butinette)
colle et pinceau

Préparation par l’adulte :

1- couper une forme d’œuf dans le papier calque

2 – reporter la forme sur le carton fin et tracer une ligne contour de plus à l’intérieur et à l’extérieur pour former un contour (cf. image). Couper ce contour en deux exemplaires


Evidemment tu ne jetes pas les chutes tu pourras toujours improviser un petit atelier gommettes rondes ou coloriage des oeufs

3 – couper le papier vitrail en petit carré

En avant l’activité pour les petits , oups, les grands je veux dire :

J’ai scotché l’œuf en papier calque à la table et j’ai dit aux enfants d’encoller complétement la feuille
Puis ils prennent des petits carrés de papier vitrail qu’ils collent dessus , cela peut se chevaucher sans problème et on peut ré-encoller par dessus les papiers vitraux au fur et à mesure

Quand l’enfant a terminé , on enferme le calque dans les deux contours encollés
Y a plus qu’à afficher sur une fenêtre et c’est joli à travers ! Si ça gondole trop (et même si on est pas à Venise ca peut arriver …) tu peux mettre l’œuf une fois sec 48h coincé sous des livres )

Il va sans dire que  tu as le droit de faire une autre forme : tête de lapin, poule, poussin, cloche … Bref thème Pâques en somme !

Cette semaine on va faire des gommettes de Pâques , on va semer quelques graines de lentilles pour faire un petit pot de Pâques rigolo, jeudi 29 je ferais un gâteau de Pâques avec inclusion , bref j’en ai encore sous le coude les enfants …

Peinture propre

Je le sens t’y crois pas t’es sceptique…

Je te donnes la liste du matériel :

  • un feuille de papier épais type canson
  • différentes couleurs de peinture « gouache »
  • du couvre livre en plastique
  • du scotch
  • des doigts

Là de suite on commence à y croire

peinturepropre

Alors c’est très simple , tu pschites la feuille de points de gouache , tu recouvres d’un plastique couvre-livre que tu scotches au ras de la feuille et sur la table

Tu donnes à ton petitou et tu as le droit de lui montrer que ça coulisse sous les doigts …

On apprend des mots au passage : appuyer, taper, pousser, monter, descendre, étaler, frotter, tirer …

Pour expliquer mais ne pas faire à la place de l’enfant, on se prépare aussi un atelier pour soi, comme ça on peut montrer pour expliquer sans faire à la place !

Tu peux proposer un petit jouet, par exemple une voiture qui va rouler sur la feuille… Une petite cuillère qui fera office de pinceau, un rouleau à pâtisserie (plutôt celui de la dinette, le tien est sans doute bien trop lourd à manipuler pour ton loulou) pour étaler vitesse grand V, une éponge (car il associe déjà sans doute le fait de frotter à la vue de l’éponge, car il t’a déjà vu faire…)

Arthur a 7 mois quand il fait cette activité. Sur la photo c’est sa deuxième expérience « peinture propre », la première n’avait pas été très concluante… Les rectifications qui ont fait que ça lui ait plu au second essai sont la prise de hauteurs par rapport à son plan de travail (la première fois il était dans la chaise haute mais il n’avait pas la hauteur nécessaire pour apprécier l’ampleur du travail 😉

Pour finir, dès que l’enfant a fini tu décolles délicatement le plastique (attention selon l’épaisseur de la feuille et la quantité de peinture, le papier peut être vraiment très imbibé et donc se déchirer par endroit , d’où l’importance de l’épaisseur de la feuille) et tu laisses sécher

A l’âge d’Arthur et pour ne pas commencer à encombrer les placards des parents qui bien évidemment n’osent pas jeter les créations de leurs enfants, je me sers de la création de l’enfant une fois séchée pour décorer le cahier de liaison , faire un fond de cadre pour une photo (idée pour la fête des mères qui approche , non ? )

FullSizeRender 21

créer un rond de serviette (tu découpes une bandelette de 16X4cm dans cette peinture propre , tu le plastifies et tu agrafes le tout en rond , le tour est joué) …

 

Chers oiseaux !!!

Depuis que je suis revenue vivre dans le sud de la France, je revois des oiseaux … Et j’ai la chance d’avoir un cerisier devant la fenêtre de ma cuisine, qui est le théâtre d’un bal très organisé : celui des oiseaux …

On y voit des mésanges (beaucoup) des pinsons, un rouge-gorge, une sittelle, des moineaux,  des tourterelles, des geais, des pies, des merles, des bergeronnettes, des étourneaux …

Mais ceci n’arrive pas vraiment sans cela : je vais vous conter différentes manières de nourrir (l’hiver) les oiseaux du ciel !

Idée 1 : les boules à graines 

C’est génial les enfants dès tout petits peuvent le faire, c’est de la pâte à modeler qui sert à quelque chose en quelques sortes. Il exerce avec cette activité sa motricité fine et fait appel à sa sphère sensori moteur

Fabrication de boules à graines pour les oiseaux

Fabrication de boules à graines pour les oiseaux

ingrédients et matériel

  • du saindoux (chez ton boucher ou au rayon frais de ton supermarché emballé en plaque comme du beurre)
  • un mélange de graines pour oiseaux (on en trouve facilement dans les jardineries)
  • des filets (recup des oignons, échalotes, clémentines …)
  • de la ficelle de cuisine
  • un petit bol

comment faire :

  1. Tu prends un bout de saindoux dans tes mains et tu le façonnes comme de la pâte à modeler en boule !
  2. Ensuite tu le trempes dans un bol dans lequel tu auras mis au préalable des graines pour oiseaux (oui parce que là c’est sur tu as les mains grasses ) .
  3. tu remalaxes un peu (ouais faut que les graines entre dans la boule hein un peu .Bon puis tant que tu y es tu fais plusieurs boules comme ca 😉
  4. Ca y est laves toi les mains (enfin la fais à l’envers : essuie puis lave puis réessuie, enfin quand tu en es là tu te dis c’est pas si c** son truc )
  5. Là tu coupes des morceaux de filet carré et tu enveloppes tes créations dedans pour fermer un petit tour de fil de cuisine et tu gardes le rab pour accrocher a la branche
  6. Tu accroches aux branches de ton arbre

Boule à graines

Et là commence la phase d’observation je sais pas si ce n’est pas celle que je préfère …

Idée 2 : le dévidoir à graine

Hormis les perçages que l’adulte doit faire, l’enfant peut exercer sa motricité fine en faisant les  étapes 2 et 3
Astuce pour ne pas faire à la place de l’enfant : en faire un soi même qui déstresse l’adulte des frustrations que peuvent provoquer le travail de l’enfant et par la même occasion le modèle de l’adulte sert d’exemple à l’enfant

Le dévidoir à graines "Home made"

Le dévidoir à graines « Home made »

ingrédients et matériel :

  • un pot en plastique type chocolat en poudre benco®
  • deux cuillères en bois
  • du fil de fer
  • mélange de graines pour oiseaux

comment faire :

  1. D’abord avec un cutter tu perses un carré d’environ 3 cm sur 3 cm et face à lui par transparence ( au dos de la boite plastique) un petit trou de la grosseur du manche de la cuillère en bois
  2. Ensuite tu places et coinces ta cuillère en bois dans les ouvertures que tu viens de percer
  3. Tu remplis de graines
  4. Tu ajustes les cuillères pour ne pas que les graines sortent sans crier gare
  5. Tu entoures le haut du pot avec du fil de fer et tu refermes avec le couvercle
  6. Tu accroches à  une branche solide

Bon tu peux pousser le vice encore plus loin mais tu n’en seras que mieux récompenser par la venue d’un plus grand nombre d’oiseaux… Car chacun vient dans ton jardin pour des raisons bien particulière …

Certains oiseaux ne mangent pas dans les arbres mais au sol ( la bergeronnette, le pinson, le rouge gorge ) bon là tu n’as rien à faire car ceux qui mangent dans l’arbre font tomber des graines que mangent ceux qui mangent par terre … Si tu veux tu peux quand même  jeter tes restes de pain ou tes miettes pour ravir ceux du sol 😉

Il faut aussi penser que les oiseaux ont soif alors tu laisses sur ta fenêtre un petit bol d’eau, ça te donnera l’occasion de les voir de plus près sans doute !

Une mésange qu s’apprête à gouter nos graines

Une mésange qu s’apprête à gouter nos graines.., Et t’as vu si tu n’as pas de filets pour mettre tes boules à graines, tu peux toujours après t’être pressé un petit jus te servir de la demi orange pour faire réceptacle 😉

Dernière petite chose sympa à faire : le filet à choses douillettes pour leur nid

C’est simple tu récoltes des petits bouts de laines, des petites chutes de tissu, des cheveux,  des poils de chats ou de chiens, de la bourre de sèche linge et tu les mets dans un filet comme tes boules à graines, les oiseaux viendront piquer tout ça pour faire leur nid

pour le nid des oiseaux

Bon je pourrais te conter bien plus de choses encore sur les oiseaux … mais bon restons en là pour aujourd’hui … Si tu en veux plus, va farfouiller aussi dans mon tableau Pinterest qui répond au doux nom de PépiniÈre

 

 

Bonne fête à tous les papas !!!!

Et voilà la fête des pères a pointé le bout de son nez en cette matinée…

Je peux donc vous révélez nos travaux pour les papas qui passent par là 😉

Je suis partie du concept que de nos jours quasi tous les papas ont un smartphone !!!! J’espère ne pas m’être trompée … Nous voilà donc partis pour faire des coussins pour leurs téléphones … Certains pourraient penser que je prends des choses illicites pour avoir des idées pareilles mais que nenni 😉 Vous allez voir ce que vous allez voir
Continuer la lecture

Avent #13 – Pour le sapin !

Aujourd’hui je vous parle des magnifiques boules de Noël qu’ont préparées les 3 plus petits de mes enfants accueillis : Louise, Esteban et Valentine …

Fournitures :

– Boules de Noël en plastique transparent (achetées ici)
– Séparations pour boules (achetées ici)
– Mini boules de polystyrène (je les avais déjà mais il y en a aussi ici )
– Papier cartonné rouge
– Un cure dent ou une pique à brochette
– Peinture rouge et doré
– Tissu blanc et fil rouge
– Papier transfert pour tissu clair (donc une imprimante)
– ruban (ici blanc)

Etape 1: L’adulte met un point de couleur rouge et un point de couleur doré dans une demi sphère avec la séparation on ferme la demi sphère et on renforce la fermeture avec un scotch ou un masking tape … C’est au tour des pitchouns …

A eux de secouer pour mixer les couleurs … Je leur montre le geste avec une autre sphère que je tiens moi ! Chacun son style ce qui donne des effets finaux très différents …

boule-sapin4 boule-sapin5 boule-sapin6

 

Etape 2 : le nettoyage et séchage , on enlève la séparation et on la rince pour qu’elle soit de nouveau transparente

On laisse sécher la demi sphère , enfin je veux dire l’œuvre de leur dur labeur 😉

 

boule-sapin1

Etape 3 : c’est sec ! Youpi l’adulte a du boulot 😉

1- On découpe un feuille A4 de papier rouge cartonné dans le sens de la largeur en bande de 1cm environ et on utilise la technique du quilling (en cliquant sur ce lien vous aurez quelques indications sur les techniques de base en quilling et en l’occurrence il s’agit de la spirale ici )pour former des sortes d’anglaises… A la fin j’ai redéroulé un peu la spirale pour que ce ne soit pas trop serré . Puis j’ai rempli la demi-sphère que les enfants avaient décorée et j’ai placé pour finir la séparation

2- J’ai rempli la deuxième demi-sphère de quelques billes de polystyrène (attention électricité statique à gogo)

3- Je prépare mes photos que je découpe en forme d’étoile avec mon logiciel mais si on n’en a pas ou si l’on ne sait pas faire on prend un photo rectangulaire de l’enfant (nous avions fait des photos avec des chapeaux de Noël pour l’occasion) éventuellement on la recadre au format carré . Puis on imprime en choisissant l’option pour papier transfert (cela retourne la photo pour qu’au moment de la fixer sur le tissu elle soit dans le sens original) . Ensuite on suit les indications donnés sur la boite du papier transfert pour fixer l’image sur le tissu

J’ai rembourré les étoiles avec de la ouate de rembourrage mais ce n’est pas obligatoire par contre je trouve vraiment sympa de faire le contour de la forme avec un point simple mais en couleur pour former comme un cadre

Je place mon image sur tissu au milieu des billes de polystyrène et j’assemble les deux demi-sphère . On peut solidifier la fermeture avec un scotche transparent ou en mettant un tour de colle dans l’une des deux demi-sphères avant l’assemblage

Et voilà le travail … Ils étaient très fiers de découvrir leurs boules de noël finies et trsè fiers de les montrer aux parents le soir …

boule-sapin2 boule-sapin3

Les suggestions du mois de juillet

Retrouvez comme chaque mois mes suggestions livres, jeux, comptines et sorties du mois de juillet en cliquant ici

Au sommaire ce mois-ci :

– Le parcours des vanupieds aux prés du Hem

sortie3

 

– la cueillette de la ferme du paradis

 
– les horaires de la mediathèque et de la ludothèque de Faches Thumesnil pour cet été

– 4 livres dont :

livre2

– notre création de planning de l’été

jeux2

– nos jeux de bouchons de bouteille de lait

– nos comptines secrètes