Archives par étiquette : lézard

Barcelona #1 – Park Guell

Je vous l’avais promis à la fin de mes vacances, chaque mois une histoire barcelonaise à découvrir ici et ce mois-ci je vous parle du PARK GUELL

Le parc du lézardLe parc des sucettesLe parc légendaireSuspense ...

Un peu de patience avant de vous raconter notre légende, un peu d’histoire s’impose …

Le parc a été commandé à Gaudi par Eusebi Guell un riche insdustriel de l’époque, dans les années 1900. Il devait être une cité-jardin construite comme les jardins anglais voilà pourquoi on l’appelle le « Park » …

Si je vous le décris je ne pourrais pas vous en dévoiler les multiples recoins alors je vais être concise . C’est un parc aux 1001 facettes, il y fait bon flâner, écouter les espagnoles dans leurs discussions endiablées, entendre les perroquets, le regarder grouiller de monde et pourtant être si paisible, écouter des musiciens nous jouer du hang, du didgeridoo à l’ombre des grands pins ou sous les colonnes … Bref, je l’aime ce parc et je crois que c’est l’endroit de la ville qui me donne le plus envie de vivre là bas.  J’y aime ce contraste de calme et d’agitation …

Salle Hypostyle aux 84 colonnes – Ici il faut lever les yeux Sur les bancs en Trencadis Devant la maison Gaudi

Bon voilà on approche du dénouement de l’histoire mais avant tout voici mon parcours préféré

Arrivez par le métro station Vallcarca puis commencer l’ascension des escalators…
Ça y est vous y êtes et là ce sont les Tres Creus … La vue sur Barcelone y est bluffante…
Puis on descend pour rejoindre les chaises ou bancs très connus pour les avoir vues dans l’auberge espagnole par exemple… Avant d’aller se reposer sur les bancs on peut passer voir la maison gaudi et aller admirer la beauté du viaduc

Puis on arrive dans la partie la plus convoitée du parc le théatre et ses bancs (maintenant cette partie est payante mais ca vaut le coup de payer …) L’esplanade est gigantesque et elle est bordée des fameux bancs. Elle n’est rien d’autres, d’ailleurs, que le plafond de la salle aux 84 colonnes … Le lézard est en dessous, on le voit depuis les bancs mais on va s’en approcher … Surtout si on a entre 2 et 5 ans et qu’on veut lui offrir sa sucette 😉 (cette légende est une création de la famille Durran mais elle a fonctionné pour nos deux enfants)

barcelone-aout-2014-27 - copie Il est là,  on a descendu les marches qui longent le théâtre, on a pris une dernière fois sa sucette en bouche dans la salle des colonnes et on va aller l’offrir au lézard et à sa caverne à sucettes… On s’approche quand notre tour vient (la foule fait qu’il y a comme un ordre de passage pour aller embrasser cette œuvre ;-)) et on prend son courage à deux mains pour jeter LA sucette dans la fontaine du lézard, puis on se recule car les touristes font toujours la queue pour THE photo with THE lézard !
Pendant ce temps la sucette rejoint la caverne située sous la gorge du lézard (en réalité dans la poche du papa qui plonge entre deux touristes pour attraper la sucette) . Cette caverne renferme des sucettes du monde entier, des sucettes polyglottes qui doivent se raconter des choses extraordinaires … Même qu’on pense que celle de Jules a retrouvé celle de Lola à l’heure actuelle ! Si la foule n’est pas trop dense on vérifie que la sucette est bien partie et on s’en va grandi …

Voila, je viens de vous raconter notre Park Guell mais nul doute que vous le vivrez différemment si vous le rencontrez, car vous l’aurez compris il est unique !

Rdv le mois prochain pour la Sagrada Familia …