Archives par étiquette : peinture propre

Peinture propre

Je le sens t’y crois pas t’es sceptique…

Je te donnes la liste du matériel :

  • un feuille de papier épais type canson
  • différentes couleurs de peinture « gouache »
  • du couvre livre en plastique
  • du scotch
  • des doigts

Là de suite on commence à y croire

peinturepropre

Alors c’est très simple , tu pschites la feuille de points de gouache , tu recouvres d’un plastique couvre-livre que tu scotches au ras de la feuille et sur la table

Tu donnes à ton petitou et tu as le droit de lui montrer que ça coulisse sous les doigts …

On apprend des mots au passage : appuyer, taper, pousser, monter, descendre, étaler, frotter, tirer …

Pour expliquer mais ne pas faire à la place de l’enfant, on se prépare aussi un atelier pour soi, comme ça on peut montrer pour expliquer sans faire à la place !

Tu peux proposer un petit jouet, par exemple une voiture qui va rouler sur la feuille… Une petite cuillère qui fera office de pinceau, un rouleau à pâtisserie (plutôt celui de la dinette, le tien est sans doute bien trop lourd à manipuler pour ton loulou) pour étaler vitesse grand V, une éponge (car il associe déjà sans doute le fait de frotter à la vue de l’éponge, car il t’a déjà vu faire…)

Arthur a 7 mois quand il fait cette activité. Sur la photo c’est sa deuxième expérience « peinture propre », la première n’avait pas été très concluante… Les rectifications qui ont fait que ça lui ait plu au second essai sont la prise de hauteurs par rapport à son plan de travail (la première fois il était dans la chaise haute mais il n’avait pas la hauteur nécessaire pour apprécier l’ampleur du travail 😉

Pour finir, dès que l’enfant a fini tu décolles délicatement le plastique (attention selon l’épaisseur de la feuille et la quantité de peinture, le papier peut être vraiment très imbibé et donc se déchirer par endroit , d’où l’importance de l’épaisseur de la feuille) et tu laisses sécher

A l’âge d’Arthur et pour ne pas commencer à encombrer les placards des parents qui bien évidemment n’osent pas jeter les créations de leurs enfants, je me sers de la création de l’enfant une fois séchée pour décorer le cahier de liaison , faire un fond de cadre pour une photo (idée pour la fête des mères qui approche , non ? )

FullSizeRender 21

créer un rond de serviette (tu découpes une bandelette de 16X4cm dans cette peinture propre , tu le plastifies et tu agrafes le tout en rond , le tour est joué) …

 

Avent #4 – Les pantins pères noël – DIY

Voici une autre de nos décorations de Noël, chacun de mes enfants accueillis a pu en faire un
IMG_0023

Pour commencer on imprime la fiche ci dessous au format A4

Piqué sur un forum en tapant pantin père noel attaches parisiennes

Piqué sur un forum en tapant pantin père noel attaches parisiennes

Pour mes petits j’ai proposé de la peinture propre , pour les plus grands feutres crayons de couleurs ou craies grasses ou un mix de tout ça 😉

jules-tristan-melisane-valentine-préparation-peres-noel-aux-arcades-2

Peinture propre : une fiche plastique dans laquelle on glisse une page blanche ou un dessin à coloriser, quelques points de peinture sur différentes zones du dessin, on ferme avec un scotch . C’est au tour de l’enfant : avec ses doigts il fait circuler la peinture sur la feuille blanche ou le dessin

jules-tristan-melisane-valentine-préparation-peres-noel-aux-arcades-3

Jules a choisit de colorier aux feutres, je ne leur ai proposé que les couleurs susceptibles de faire partie de la tenue du Père Noël , soit noir, rouge et jaune , à eux de faire au mieux

Ils ne devaient pas colorier la tête car j’ai imprimé leurs têtes sur laquelle j’ai incrusté une barbe mais si on ne sait pas incrusté une barbe sur l’ordi, on pourra coller du coton sur le pantin fini 😉

Après j’ai bossé 😉

Un coup de plastifieuse (si on n’en a pas , il faut imprimer le pantin sur un papier cartonné et mettre des œillets au niveau des attaches parisiennes et des trous pour les liens )

IMG_5558

Puis le montage du pantin en 6 étapes

IMG_0010

Matériel : ciseau, perfo, attaches parisiennes, ficelle et une perle

IMG_0012

On découpe les éléments de chaque père noël, on perfore aux endroits indiqués et dans les membres on fait un deuxième trou à côté (il servira à nouer les liens)

IMG_0017

On place les attaches parisiennes, les enfants peuvent le faire ! L’attache de la tête doit être bien serrée en revanche celles des membres doivent être un peu plus souples !

IMG_0022

On lie avec du fil les bras ensemble et les jambes ensemble, pas trop serré !

IMG_0021

On coupe un fil assez long (deux fois la hauteur totale du père noël environ) on le noue au centre du lien des bras et également au centre du lien des jambes , on place au bout une perle et on fait un noeud autour

On essaie

son super

Père Noël

 

Et voilou !!!!!!